English 
Français

Surmortalité gémellaire en Afrique Subsaharienne : Niveaux, variations spatio-temporelles et facteurs explicatifs - Analyses d’enquêtes nationales de 42 pays

Adama Ouedraogo, Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines et Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Les jumeaux ont une surmortalité comparativement aux singletons. Cette situation est d’autant plus inquiétante en Afrique Subsaharienne que la mortalité est déjà à des niveaux élevés. Cet article présente les quotients de mortalité néonatale, post-néonatale, infantile, juvénile et infanto-juvénile en Afrique Subsaharienne entre 1986 et 2016 en analysant 158 enquêtes nationales de 42 pays. Il décrit les variations spatio-temporelles ainsi que comment varie la surmortalité gémellaire de la naissance au 5e anniversaire. Avec 25 enquêtes les plus récentes issues de 25 pays distincts, il analyse aussi les facteurs associés de la surmortalité gémellaire. Les résultats montrent des quotients de mortalité infanto-juvénile gémellaire qui sont 3 fois plus élevés que ceux des singletons. Ils montrent aussi une concentration de la surmortalité gémellaire en début de vie. Les résultats multivariés montrent que, ceteris-paribus, les jumeaux ont des odds ratios de mortalité infanto-juvénile qui sont 4 fois plus importants que ceux des singletons.

See paper.

  Presented in Session 14. Key Risk Factors of under-Five Mortality in Sub-Saharan Africa