English 
Français

Configuration des ménages et confort du logement: Cas du Sénégal

Mahmouth Diouf, Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD)
Abdoul-Moumouni Nouhou, Groupe de Recherche et d’Action pour le Développement
Siaka Cissé, National Institute of Statistics (INSTAT), Mali
Jean Pierre Diamane Bahoum, Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD)

Ces dernières décennies ont été marquées par un intérêt sans précédent pour l’étude des dynamiques familiales en Afrique, (Hertrich, 2006 ; Pilon et Vignikin, 1996 ; Locoh et Mouvagha, 2005 ; Vimard, 1993 ; Marie éd., 1997 ; Calvès et Marcoux, 2007 ; Pilon et Vimard, 1998, etc.). Malgré cet engouement pour la compréhension des transformations dans les structures familiales africaines, les liens complexes entre les caractéristiques du ménage et la qualité de son cadre de vie restent très peu documentés exceptés quelques travaux qui traitent du différentiel de qualité de vie selon la taille du ménage ou le sexe de son chef (Wayack Pambè et Moussa ; 2014 ; Kebe et Charbit, 2007) et la migration (Beauchemin et al, 2013 ; Lessault et al, 2011). Dans ce chapitre, nous examinons comment les attributs du ménage ainsi que les caractéristiques de ses membres influencent les conditions de vie des ménages dans le contexte sénégalais.

See paper.

  Presented in Session 132. Revisit the Definitions of ‘Family’, ‘Union’, and ‘Household’ in the Context of Changing Social Norms, Connectedness, Globalization and Mobility