English 
Français

Les rôles multiples de la famille au prisme des données de recensements. Exemples du Mali et du Sénégal.

Claudine E. M. Sauvain-Dugerdil, Université de Genève
Abdoul-Moumouni Nouhou, Groupe de Recherche et d’Action pour le Développement
Siaka Cissé, National Institute of Statistics (INSTAT), Mali
Jean Pierre Diamane Bahoum, Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD)
Mahmouth Diouf, Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD)

Cette communication s’interroge sur l’image de la famille fournie par les recensements maliens et sénégalais à travers la construction d’une typologie des configurations des ménages avec des analyses factorielles et de cluster. Par leur exhaustivité, les données de recensement éclairent la survivance de modèles traditionnels et la montée de ménages plus modernes, mais aussi des situations marginales et des comportements émergents. Certes, le ménage ne constitue qu’une partie de l’entourage qui participe à la vie de chacun, mais les caractéristiques qui marquent sa diversité renseignent sur les rôles multiples de la famille, unité résidentielle, relationnelle, décisionnelle, économique et socio-culturelle. La diversité des configurations des ménages, spécifiques à chaque pays et milieu de résidence, illustre le rôle de la famille dans les inégalités d’accès et d’utilisation des ressources disponibles. Selon la terminologie de l’Approche par les Capabilités, elle représente un facteur collectif de conversion qui module les opportunités et les choix.

See paper.

  Presented in Session 132. Revisit the Definitions of ‘Family’, ‘Union’, and ‘Household’ in the Context of Changing Social Norms, Connectedness, Globalization and Mobility