English 
Français

Handicap et vulnérabilités sexuelles à Yaoundé : niveau et facteurs de risque associés aux violences sexuelles

Charles Mouté, Centre population et développement (Ceped), UMR 196, IRD, Paris Descartes

L’idée reçue que les personnes handicapées n’ont pas de sexualité a été particulièrement tenace. Les données disponibles convergent pour montrer qu’elles sont plus à risque de violence. Cependant, il existe très peu de données empiriques sur les violences sexuelles faites aux personnes handicapées dans les pays en développement. En exploitant les données de l’étude HandiVIH (ANRS12302), nous examinons à Yaoundé, au Cameroun, le niveau de violence sexuelle chez les personnes handicapées et chez celles sans handicap et les facteurs de risque y associés. Globalement, nos résultats indiquent que les personnes handicapées sont loin d’être asexuées. Elles ont une vie sexuelle moins fréquente et moins récente que leurs pairs sans handicap avec une plus forte exposition au risque de violence sexuelle. Ce risque varie selon le sexe et les dimensions individuelle (limitation fonctionnelle) et sociétale (restriction participation) du handicap.

See extended abstract.

  Presented in Session 145. Disabled People with Regard to HIV / AIDS and Other Risks in Sexual and Reproductive Health in Africa